451 – 449 : les décemvirs

Les luttes entre les plèbeins et les patriciens ne s’arrêtèrent pas.

A la suite d’une mission en Grèce, consuls et tribuns de la Plèbe se seraient mis d’accord pour laisser l’administration de la cité à un collège de dix anciens consuls pour un an : ce sont les décemvirs.

Cette première année se passa bien, ils furent reconduits mais leur pouvoir se transforma en tyrannie. L’un deux voulut réduire en esclavage une jeune fille libre, Virginie pour abuser d’elle. Le père de celle-ci préfèra la tuer et une nouvelle révolte des soldats plébéins sur l’Aventin contraignit les décemvirs à abdiquer.

On revint à l’ancienne structure institutionnelle qui repose sur le consulat et le tribunat.

La seule oeuvre laissée par les décemvirs fut la loi des XII Tables. Il s’agit de la première édification de droit privé depuis la création de la cité (reconnaissance de l’autorité du Pater Familias, interdiction des mariages mixtes entre les plébéins et les patriciens…).

Laisser un commentaire